Ah Sète ! Festival 22 V’là Georges

     
 
Traversée d’un miroir, 
sous 
entendre les refrains en eaux.
 
     
 
         
 
Les berges brassées, 
le cœur débarrassé des embarras
 
      
 
petite Venise que veux-tu. 
 
      
 
Georges Hostel & Café le magnifique, 
la fête au village
quel festival ! 
 
 
bras d’ssus bras d’ssous Brassens
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
        
 
Que de plaisirs dans un Chant 
et non au pied d’une souche
 
   
 
 
à rejoindre la lumière des couplets d’abordages,
pour un RV reflet
fruits de la mer et du vent,
 
 
fine l’âme  
le don du soleil 
la pleine générosité de lune
jurant de tout refaire à neuf,
forbane.
 
 
 
Ces anges bénévoles
cap debout fiers  
et l’art en boule du temps qui passe
le chapiteau qui miaule
place aux Puces
sur la scène et tout autour,
 
 
« 22 V’là Georges »
 
 
laissez passer les Clowns
 

Berlin

 
On revient de pas si loin 
et malgré tout
de loin aussi.
 
 
Par loin j’entends, 
un cercle de personnes qui 
durant une semaine 
vont partager leur amour pour la Chanson
avec pour épi-centre,
l’oeuvre de Georges B.
Entendez Mr Brassens himself.
 
 
 
Basdorf touche Berlin,
nous n’y sommes pas allés cette fois-ci.
Les relations humaines étaient si belles,
si simples si fortes.
on a privilégié cette humanité.
 
 
Ensemble,
vivre ensemble dans le même hôtel
pour la plupart.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et tous les soirs aller jouer
chanter,nous écouter les uns les autres,
donner aux publics notre version
des fêtes.
 
 
Brassens réunit tant de monde !
On ne peut que le remercier
en toute humilité.
C’est le cas de tous ces artistes
d’Italie, d’Allemagne,
de Pologne, 
du Chili, de France…
Grand cercle d’amitié,
fous de rires
et d’aimer chanter, 
continuer la nuit de retour à l’hôtel…
Soleil majuscule du cœur.
 
 
On aura tout donné,
Basdorf 2017.
 
 
Merci au festival
à Marion, Martina,
Jürgen, Corinne
tous les bénévoles
Vous êtes choux !
A tout vite dans un pays ou un autre
au monde quoi
en attendant 2018  !
 

BBB (Brassens-Basdorf-Berlin)

13925240_1259048714113314_1244032919528489920_n

On l’attendait depuis des mois.
Le Festival Brassens de Basdorf .
Et puis tout s’est passé si vite,
que d’étonnements une fois de plus.
Là où est le simple respire l’âme.
A peine à l’ aéroport de Schoenefeld,
le soleil allemand et nos amis nous embarquent
pour une virée à 170km/h jusqu’à notre hôtel
« Petticoat » où se déroulera nombre de fin de soirées,
d’événements, de concerts
et autres conversations à bouts de nuits,
Jams…

13882313_1259039194114266_1824009283892741896_n
Je vous raconte tout ça,
car c’est encore la preuve que l’Humanité…
c’est beau comme un dimanche !!!

Vous retrouverez tous le artistes présents
sur le site www.festival-brassens.info

 

img_0167-fileminimizer
Quels bonheurs, un début septembre
si beau
si chaud,
des talents tatoués à l’encre Georges,
de ces voix libres aux épaules nues
à toujours enchanter,
de ces regards aux émotions fortes
sur le fil de la langue à deux têtes.
De cette amitié douce en terrasse.

img_0168-fileminimizer
Ici pas de coups inutiles,
des chansons bien armées
au détour de reprises à tout va.

img_0169-fileminimizer
Du pur
du vrai
du clair
une métrique de cœur, métissée,
une leçon dans nos états,
à l’ouest,
à l’est de l’Humain sans ego
c’est possible,
Oui, ça se passait à Basdorf.

img_0207-fileminimizer