St Maurice d’Ibie

img_1371-fileminimizer
Je me souviens de cette phrase
« On ne s’artiste pas,
on naît,
triste ou pas,
on est. »
14991840_10211192681643959_5473171869409079691_n
 
Ce week-end on a pu voir en Ardèche
une magnifique expo,
des artistes venus d’ici et d’ailleurs,
certains disent un petit marché de créateurs
mais franchement,
l’air de rien,
l’art
quand il est pur
on respire.
 
img_3251-fileminimizer
 
St Maurice d’Ibie,
on y a chanté le premier soir
soleil couché,
« Au levant »,
un Bistrot de Pays
archi bondé,
les cieux bandés,
la parole en liberté,
café filou,
public pudique
embarqué aux premières lueurs
sous la voix de Vyviann
et ses accents sous-jacents,
les angles poétris
les ongles
les accords
café d’hiver en feu.
 
La nuit s’étalera comme on s’agite
pleine et longue de lune rouge.
 
img_3247-fileminimizer 
 
Et durant deux jours,
s’ensuivirent des ébats jusque tard
des joutes céramiques,
 
img_1364-fileminimizer
on a pu vivre de regards,
de mots en échange
d’assiettes végétariennes
 
pb260034-fileminimizer
en boissons tchaï,
loin des sélections des votes
des pensées captives.
 
Vyviann aussi a exposé son talent
parmi d’autres,
img_1352-fileminimizer
quel beau courage, sa façon de tirer un trait
sa manière de feindre,
ses élans d’étoiles
à régner
sur nos rêves
ses désirs,
les souhaits
les haies,
les banquises,
mers de tout
l’hélice
papiers froissés…
 
img_1355-fileminimizer
 
Je les aime tous ces artistes
qui s’exposent
posent leur vérité
sur la pierre
le papier
le bois
le fer
une feuille
hors cadre
encadré…
pb260017-fileminimizer
C’est du beau
rien à dire
juste pleurer
pleurer le cœur en plein
en plein touché.
 
pb260042-fileminimizer
 
Merci à vous toutes,
femmes libres,
merveilleuses flammes
que personne ne peut éteindre
aux mille et une nuits de talents
et vous les hommes
merci de ces partages en l’art.
 
 pb260023-fileminimizer
Sans vous quelles traces,
quelle Histoire,
quelle respiration…
img_1361-fileminimizer
Je vous aime.
« On ne s’artiste pas, on est »
 
rapport-marche

10 novembre 2016

img_2166-fileminimizer
L’IVRES D’AMOURS ET D’EAUX FRAICHES
le nouveau concept-concert d’Alcaz
pour les bibliothèques, médiathèques, librairies.

Venez avec le texte d’amour qui vous a le plus ému,
les deux artistes, Vyviann Cayol et Jean-Yves Liévaux,
entre deux chansons,
vous livreront une lecture de votre passage préféré
et vous inviteront à en parler.

Sentez-vous livres !

Prochain apéro-concert-lecture:

Librairie Passerelles,
19 cours Briller 38200 Vienne
à 18h30


Retour aux sources

img_0028-fileminimizer
Bye Québec love,
embrasser Nicole
la remercier
l’embrasser encore
(c’est vrai j’suis pot d’colle !)
Lui dire combien sans elle
on ne volerait pas bien loin
de notre propre zèle…
img_0958-4-fileminimizer
Peau d’chagrin,
la chanson sans son talent,
les concerts qu’elle trouve
ça n’a pas de mot…
img_2137-fileminimizer
Premier prix de persévérance.
On t’aime de toutes nos cordes
de nos deux voix dans l’urne,
c’est OUI définitivement oui,
notre Amérique en or c’est toi !
img_0534-fileminimizer
Bon, faut y aller.
Luc et Lucie nous emmènent,
pas d’arrêt au port,
direct l’aéroport…
En avance on s’éclate
décompense
on dé-pense
avec des histoires pour rire,
ça aide à la séparation,
rire de tout,
c’est bien.
img_0921-fileminimizer
So, bye,bye my friends goodbye

Pas d’embrouilles
à la fouille !
Et puis,
douceur en l’air
et puis
retour sur terres de France
et puis
bagages
et puis
douanes
et puis
exit
et puis…
img_1008-fileminimizer
Jour tranquille à Roissy
hep taxi
Neuilly la plaisance please
merci.
Dormir en plein midi
décalés
accepter ce jour de tous les saints
buller
glander
s’demander
le rien,
c’est bien.
img_20161021_095845-fileminimizer

Journée off

img_0983-fileminimizer

Une journée pas comme les autres,
on laisse tout,
on retrouve notre amie Lucie,
et vacances.
J’oublie tout,
on oublie tout, Vyviann and I,
on s’habille show,
ticket d’métro,
petit resto
régal au Théâtre du Nouveau Monde,
rue Ste Catherine,
régal à s’raconter mille
et mille petites choses de rien
c’est tout
c’est chou.

img_2458-fileminimizer
Puis direction
la Galerie de Dominique Bouffard
www.galeriedominiquebouffard.com/

collectif_ete_2015
Un de ces lieux…
waouhhhh !!!
Même qu’on se verrait bien jouer là
dans cet acoustic des toiles.
Le travail de Sébastien Maltais :

2_dsc0829_photo_guy_lheureux_thumb
Le poids des ombres portées,
celui de Sylvain Lessard :

sl_2016_20_mur_vegetalise_51x61cmb_thumb

D’Andrew Smith :

img_0828-fileminimizer

De Daniel Barkley :

img_0823-fileminimizer
daniel_barkley_exorcisme_1_2015_550x450
Zoom in zoom out…
Puis Luc nous rejoint,
direction le Musée d’Art Contemporain,
pour la Biennale
Le Grand Balcon.

img_0911-fileminimizer

 

img_0915-fileminimizer
Un espace de contestation entre la réalité et l’illusion,
une coupe d’heures
de toute beauté !
Quelle après-midi,
vive les journées off !

img_0824-2-fileminimizer

Bon, on sort il pleut c’est vrai,

img_0887-fileminimizer
alors vite on fonce,
direction Salle Bourgie,
une ancienne église.

salle-bourgie-2

mba-salle-bourgie-14369

img_0941-fileminimizer
Le groupe Cordâme,
un concert dédié à la musique
d’Erik Satie.
Une heure fascinée,
l’excentrique revisité
par le contrebassiste Félix Mailloux
fou fou fou.

img_0946-fileminimizer

13082652_855377744572941_5375220885758371415_n
On sort de là transcendés,
la pluie nous remettra en question
sur le corps et l’esprit dans le temps…

img_0948-fileminimizer
Celui d’aller souper pardi !
Direction Le Numéro 900
la meilleure des pizzas sur Montréal !

o-1
On a même eu droit au sans gluten,
pas belle la nuit ?

o-2
Et puis la suite,
du paradis les amis, du paradis…
Allez au lit.

img_0723-fileminimizer

(Photos Viviane Cayol)


La Petite Scène

img_0726-fileminimizer
Quitter Montréal,
sortir de la 20
prendre le chemin des Patriotes,
longer la rivière Richelieu,
on pourrait la comparer 
à notre fleuve, 
le Rhône,
la Seine petite.
img_0994-fileminimizer
Arriver à St Denis sur Richelieu
une heure après.
Il est midi.
Riche le lieu
« La Petite Scène »
riche d’Histoire
de petites histoires
et de ce qui s’y offre de spectacles et autres concerts.
img_1016-fileminimizer
Manon et François sont là,
toujours beaux
heureux de ce qui va,
de ce que nous allons devenir.
Il y a maintenant un quart de queue sur scène, 
tout de bois vieux,
magnifique, on va devoir trouver notre place
et l’apprendre.
ce qui n’est pas toujours facile, 
on y arrive toujours !
 
dsc00809-fileminimizer
14h, on monte sur la petite scène
la voix encore dans la fatigue
du concert d’hier certes
mais qui donne, et le cœur s’ouvre
laisse aller
les mots sans cibles, sensés
insensés aussi,
on s’éveille à nouveau
le public s’en amuse
c’est la magie qui n’en perd
pas une pour narguer
passer le gué
et nous emmener sur l’autre rive
celle du bonheur,
cet immense plaisir de vivre.
img_1024-fileminimizer
Et cet après concert 
ces mots d’où, de qui, comment
on sait pourquoi
et c’est très bien ainsi,
sans vous cela n’aurait pas lieu,
d’être.
img_1032-fileminimizer
On repart fin de jour, 
dernier regard sur le traversier.
img_1014-fileminimizer
On s’en brasse des belles pensées, 
des bouquets, 
à tout bientôt Manon, oui François,
merci de vous, 
de ce que vous donnez si bien.
img_1092-fileminimizer
Prenez soin, 
la liberté,
petite

saine.

img_0997-fileminimizer